top of page
  • JOSEPHA DEL PUPPO

Une campagne décalée « pour arrêter de se faire des films sur la schizophrénie » !

A l’occasion des journées de la schizophrénie, qui auront lieu du 16 au 23 mars 2024, l'association Positiveminders lance les schizawards.com.

Une campagne décalée

« pour arrêter de se faire des films sur la schizophrénie » !


Les personnes vivant avec une schizophrénie peuvent parfois avoir une vision altérée de la réalité.

Toutefois, elles peuvent retrouver une qualité de vie pleinement satisfaisante, surtout si elles et leur entourage sont accompagnés tôt.

Ces personnes sont loin de l’image stigmatisante du danger public ou du tueur en série, principale raison de leur accès tardif aux soins.

Le hic, c'est que l'image stigmatisante du « danger public ou du tueur en série » peut retarder l'accès aux soins et provoquer d'autres troubles de santé mentale, comme la dépression et même parfois mener au pire...


« Alors, il est temps de mieux raconter la schizophrénie et de prendre du recul sur ce que les films donnent à voir, exhorte l'association. Parce que le cinéma, c'est aussi le pouvoir de faire changer les regards. »


Alors pour découvrir qui de "Fight club", "Split" ou Black Swan" est le plus éloigné de la représentation de la schizophrénie, rendez-vous sur : SchizAwards | Positive Minders ou Journées de la Schizophrénie - Schizinfo


 

La schizophrénie : les caractéristiques


La schizophrénie est une maladie du cerveau qui appartient à la famille des psychoses.

Les niveaux de sévérité sont divers mais la maladie peut être très invalidante.

Elle se développe probablement dès la naissance de manière invisible mais elle se manifeste principalement au début de l’âge adulte (entre 15 et 25 ans), une fois le cerveau mature, et évolue par épisodes.

On observe aussi qu’elle est très souvent associée à des dépendances.

On trouve la schizophrénie dans tous les pays et toutes les cultures. Elle peut toucher n’importe qui, aussi bien les hommes que les femmes, sans distinction de rang social. La schizophrénie se caractérise, entre autres, par des délires épisodiques, ou non.



4 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page